Les principaux secteurs d’activité de l’économie martiniquaise sont le tourisme, l'agriculture et l’agroalimentaire, la pêche, l'aquaculture et le raffinage pétrolier.

Le tourisme a connu un développement très important ces vingt-cinq dernières années avec le doublement du nombre de visiteurs. Grâce aux efforts d'investissement réalisés, la Martinique propose à ses visiteurs une offre d’hébergement très riche : hôtels de toutes catégories, clubs de vacances, gites ruraux… Elle accueille également plusieurs centaines de milliers de croisiéristes et de plaisanciers chaque année. En plein développement, le tourisme d'affaires dispose d'infrastructures adaptées.

 

christophe-mastelli-photographe-peche.jpg

L'agriculture, avec principalement la banane et la canne à sucre fournit les principales exportations de la Martinique. Par contre, la pêche et l'aquaculture, ainsi que l'industrie et l'artisanat, sont des activités tournées essentiellement vers le marché local.

La surface agricole utilisée occupe environ un tiers du territoire de l’ile et ce secteur économique emploie 15 % de la population. La pêche, en Martinique, est essentiellement artisanale et s'exerce surtout le long des côtes.

Le tissu industriel qui s'est fortement développé depuis les années 80 et les dispositifs de défiscalisation est essentiellement constitué de petites et moyennes entreprises du secteur du bâtiment, des travaux publics, de l'agro-alimentaire et de la chimie.

A voir :