A 450 m d’altitude, sur les contreforts de la Montagne Pelée, le Morne Rouge est la commune la plus élevée de Martinique. Elle n’était à l’origine que le quartier " des étages " de Saint-Pierre,  avant d’obtenir le rang de commune en 1889. 

Situé sur un plateau, entouré au Nord par la Montagne Pelée, au sud par les Pitons du Carbet et à l'est par le Morne Jacob, le Morne-Rouge est  le départ de nombreuses randonnées : l’ascension de la Pelée par l’Aileron, la belle Trace des Jésuites, le Morne Jacob, etc.

Son climat frais est propice à la culture de l’ananas et de certaines fleurs tropicales.  Les amoureux de la nature apprécieront la pépinière des Jardins de l’Estripaut et la Plantation Mc Intosh qui fait voyager les fleurs de la Martinique dans le monde entier. Autre curiosité, le Parc des Palmiers compte plus de 200 espèces.

Une visite s’impose à la Maison Régionale des Volcans.  A voir également, la réplique de la Grotte de Lourdes.

Le saviez-vous ? L’eau de source de montagne « Chanflor »,  est extraite de la source du Mont Béni  et mise en bouteille sur place, au Morne Rouge. Son site de captage naturellement protégé  lui garantit  une qualité irréprochable et la situe parmi les eaux les plus pures de France.

Le Morne-Rouge entretien un culte particulier à Notre Dame de la Délivrande,  patronne et protectrice de la Martinique. Le Calvaire de Morne-Rouge, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, accueille chaque année des milliers de pèlerins, le dimanche suivant le 30 août.