Cette pittoresque commune de l'extrême Sud de l'île offre à la Martinique ses plus belles plages… Sable blanc, eau turquoise de la Mer des Caraïbes, cocotiers... Qu’elles s’appellent : Baie des Anglais, Cap Chevalier, Anse Caritan, Pointe Marin, Anse Trabaud, etc. elles semblent tout droit sorties d’une carte postale

plage_sainte_anne-d._giral-bd.jpg

La Grande Anse des Salines, plage de 3 km, arc de cercle parfait,  est la plus connue et certainement, l'une des plus belles des Antilles.

Au-delà de la pointe des Salines s’étend la Savane des Pétrifications. Vestige d'une forêt engloutie par la lave, cette étendue aride et déserte était autrefois jonchée  de bois silicifiés, d'agates, de blocs de jaspe polychrome, aujourd’hui disparus.

Les plages et les sports nautiques ne sont pas les seuls atouts de Sainte-Anne qui offre également d’agréables randonnées ou promenades : la Trace des Caps (de l’Anse Caritan à la Baie des Anglais), l’ascension du Piton Crève-Cœur.  

A voir également :

Le Moulin Val d’Or, Les Jardins de la Mer, sur la route du Club Med,

Uniquement depuis la mer, la Réserve Ornithologique des îlets de Sainte-Anne, gérée par le Parc Naturel Régional de la Martinique.

Le Club Méditerranée, des résidences de tourisme, des hôtels de charme et de nombreux restaurants typiques complètent le panel.  C’est la commune la plus touristique de l’île.

La Ville de Sainte-Anne a reçu en 2003, un Trophée « Ruban Bleu de l’Ecologie »,  pour son action en faveur de la Protection de l’Environnement et du Développement Durable et Solidaire